//
épargnez sur votre livret jeune

Livret Jeune

La législation sur les retraits et dépôts du Livret Jeune

loi depots retraits

Les titulaires de notre placement d’épargne préféré à savoir le Livret Jeune posent souvent des questions relatives aux mouvements pouvant être réalisés. En l’occurrence, les questions qui ressortent le plus souvent sont liées au retrait plus qu’au dépôt. Aujourd’hui, en ce dimanche ensoleillé, nous allons voir ce que la loi indique sur le sujet afin que vous puissiez connaître les opérations réalisables avec votre Livret Jeune.

Une loi précise du code monétaire et financier

L’article L221-24 du code monétaire et financier stipule que les retraits et les dépôts sur le livret qui nous intéresse ne sont possibles que pour les personnes physiques qui ont entre 12 et 25 ans, résidant habituellement en France. Ce même texte de loi rappelle que les titulaires de moins de 16 ans doivent avoir une autorisation parentale ou du tuteur légal afin de réaliser des retraits. Entre 16 et 18 ans, les retraits peuvent être réalisés sans problème, sauf si les parents s’opposent à cette possibilité par voie écrite vis à vis de la banque teneuse du compte.

Ce qu’il en est dans la pratique

En réalité, peu d’établissements bancaires appliquent à la lettre ce texte du code monétaire. En effet, que l’on soit titulaire ou non du livret, on peut à 99% des cas y déposer de l’argent sans contrôle, et ce quelque soit notre âge. En l’occurrence, si un grand-père de 60 ans va déposer 200 euros sur le livret de son petit fils, personne ne l’en empêchera.

Par contre, pour les retraits, la loi est bien appliquée à la lettre. Seul le titulaire du produit peut effectuer des retraits après sa majorité et en fonction des contrats, si le titulaire a moins de 16 ans, les parents peuvent effectuer des retraits sous certaines conditions.

Une carte de retrait ?

Afin d’initier la jeune clientèle aux opérations bancaires de retraits en vue de leur proposer des cartes bancaires (Visa, Mastercard notamment), les établissements financiers n’hésitent pas à offrir des cartes de retrait pour les titulaires entre 16 et 18 ans. L’idée est de leur permettre de récupérer de l’argent de leur compte depuis n’importe quelle succursale du groupe en utilisant ce moyen de retrait sur un distributeur automatique de billets. A partir de 18 ans, les banques retirent cette fameuse carte dans l’espoir de proposer cette fois-ci, une carte payante associée au compte courant.