//
épargnez sur votre livret jeune

Livret Jeune

Comment trouver une assurance jeune conducteur pas chère?

assurance jeune conducteur

Pour quelqu’un qui débute dans la vie, la première illustration d’une liberté fraichement acquise est sans doute sa première voiture ou scooter. Mais obtenir une assurance pour ce premier véhicule est souvent un calvaire. Les primes sont exorbitantes et quelques fois les assureurs refusent carrément d’assurer les jeunes. Pour un jeune, il est souvent difficile de faire face à ces primes prohibitives.

Pourquoi l’assurance jeune conducteur est aussi chère?

assurance jeune conducteurComprenons avant tout les raisons pour lesquelles l’assurance est aussi pour les jeunes. Il faut comprendre d’abord le mode de fonctionnement des assureurs. L’assureur ne peut certainement pas prévoir les accidents et autres bémols au cas par cas (si quelqu’un pouvait le faire, on n’aurait pas d’accidents !). Ce qu’il peut faire c’est analyser les statistiques des accidents pour calculer les risques. Tous les assureurs emploient des statisticiens et des actuaires pour catégoriser la population en différents segments (âge, sexe, géographie, type de véhicule, expérience de conduite, et même la couleur de la voiture).

Les risques d’accident sont alors évalués pour chaque segment. Quand une personne fait une demande pour une assurance, l’assureur le place dans un de ces segments prédéfinis. La personne hérite alors des évaluations de risques qui ont été pré-calculés pour ce segment. Les personnes en dessous de 30 ans sont un segment pour lequel les risques pré-calculés sont importants. Ils représentent 22% des accidents lorsqu’ils ne sont que 9% de la population.

Les astuces pour réduire le cout des assurances jeunes

assurance jeune conducteurComme il faut souvent le faire dans la vie, il y a un minimum de planification à faire pour obtenir son assurance jeune conducteur pas chère sans heurs. Il faut commencer à songer à l’assurance dès qu’on commence l’apprentissage de la conduite. Le jeune conducteur doit sérieusement songer à la conduite accompagnée.

L’Apprentissage Anticipé de la Conduite (AAC) permet aux jeunes de s’initier au volant dès 16 ans. Avec l’AAC, le jeune a donc déjà deux d’expérience de conduite derrière lui avant même de passer son permis. C’est un avantage énorme. Les assureurs baissent souvent les surprimes pour les jeunes ayant été en conduite accompagnée. Les surprimes disparaissent au bout de la deuxième année s’il n’y a pas eu de sinistre.

Deuxième astuce : n’hésitez pas à se faire aider par ses parents. Dans la plupart des cas, un jeune commencera par conduire la voiture de ses parents. Le jeune peut s’inscrire comme deuxième conducteur auprès de l’assureur de vos parents. Au bout de quelques années de conduite, quand il sera prêt pour sa voiture personnelle, l’assureur sera plus souple sur les primes.

Il existe aussi des solutions de compte bancaires pour jeunes qui peuvent vous aider dans votre démarche.